Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 mars 2008 7 09 /03 /mars /2008 13:06

Dany Boon

Alos voici certainement l'un des chtimis les plus célèbres en ce moment!

En effet apres le succés du film Bienvenue chez les Ch'tis, je pense que toute la France casiment connait son nom.

Cette comédie était en effet très marrante! Et pourtant très simple!
Je ne sais pas ce que vous en avez pensé, mais personnellement, j'ai adoré!
Bravo!!!

Il y avait pas mal de liens avec les sketchs de Dany Boon comme
Aidez le Nord pas de Calais!

Voici la vidéo:


Dany boon nord 1
envoyé par sebi68




Et n'oubliez pas de dire ce que vous avez pensé du film Bienvenue chez les ch'tis!
Repost 0
27 février 2008 3 27 /02 /février /2008 11:00
Tout in haut de ch'terril : Edmond Tanière




 Dins chés corons queu r'mue-ménache Chés mineurs vienn't' d'avoir leu congés Prenn't' leu valisses et partent voyager A la campagne ou vir leu parinté Mi comme el'z'autes j'prinds mes bagaches Ej' m'in vas mais j'quitte pont min pat'lin J'vos du pays v'là l'manière que j'm'y prinds Sans débourser un sou d'train Ej' passe mes vacances tout in haut de ch'terril J'a toudis d'la chance ch'terrain i'est jamais pris J'monte eum'toile ed'tente, j'vis tout seul, ej' m'arrinche Ej'siffle, ej'ris, ej'cante, ej'sus heureux d'faire du campinche Je m'fais la popotte, j'vis bien miux qu'à l'hôtel J'mets comme les cocottes du rouche à mes ortels Du haut dé m'couplette jé m'cros à Chambéry Mais Jé n'suis qu'au faîte tout in haut de ch'terril Comme point d'vue faut vir ch'que j'degotte Les bos, les prairies des environs Chés villaches, chés villes, nou corons Et je m'rinche l'œul cha n'me coûte pas un rond Sus min fu d'bos j'fais tout m'gargotte Viandox, peumes tierre frites, morcieau d'lard Et j'a monté trint'chinq lites ed'pinard Pour mi chucher in père peinard ... Ej' passe mes vacances tout in haut de ch'terril J'a toudis d'la chance d'vir ch'que j'vos ch'est à mi Quand arrife eul'soir, ej'vos v'nir d'z'amoureux I z'attindent qu'i fèche noir, mais mi je n'les quitte pos des yeux I vont s'inlaçant, s'dijant des balivernes Tout in s'imbrassant dins chés blés, dins ch'luzerne I's font des papoules in s'app'lant "mon chéri" Et mi j'vos tout cha d'tout in haut de ch'terril Mais avant hier j'n'a pont eu d'chance D'un seul cop vlà qu'i s'met à pluvoir J'rinte à l'abri d'zous min perchoir Em'tente all pichot, ch'tot pire qu'un arrousoir Alors j'a poussé la romance J'a sorti pour m'éviter l'cafard Et j'a fluté chinq six lites eud'pinard In berloquant comme un pochard ... J'a dégringolé tout in bas de ch'terril Arrivé au pied jé m'sus rèl'vé tout meurtri J'sais pus quo qu'j'a fait, j'avos tell'mint eun'cuite A l'pache de m'barette j'avos sus m'tiête euch'codron à frites A forche ed'bourler m'panche sus des caillaux Y a eun'certain'plache i m'in manquot un morcieau J'y a mis un bout d'loque j'sus pos prêt d'ête gueri Et j'sus armonté tout in haut de ch'terril Alors' pindant trente ans l'mineur-campeur il n'quitte pis sin cher terril, minme pinsionné il y va comme au passé. Seul'mint aujoud'hui i'est malate, el'fosse all'l'a usé. I'est dins sin lit et les larmes aux yux in ravisant à travers ech'carreau, i dit tout bas : Comme cha va vite comme eul'temps passe Au terril j'a campé bin d'z'années A ch't'heure i faut l'abandonner Jé n'sus pus qu'un viux mineur pinsionné Et j'n'a pus qu'des oches dins m'carcasse J'sus vieilli mes gampes sont ramolies Et de l'fermiète in étant dins min lit In l'ravisant j'dis ch'est fini J'mon'tra plus jamais tout in haut de ch'terril Fini désormais l'méd'cin j'l'ai ben compris Par quarante ans d'fond mes poumons i'ont quite cosse L'poussière eud'carbon in appelle cha la silicosse Ch'est bétot min tour ed'partir comme tant d'viux D'faire un long séjour là auprès du Bon Dieu J'espère qu'i m'laich'ra quand j's'rai au Paradis Cor' v'nir in vavances tout in haut d'min terril J'espère qu'i m'laich'ra quand j's'rai au Paradis Cor' v'nir in vavances tout in haut d'min terril
 
Tout in haut de ch'terril
 menu 
 

chansons ch'ti

 

Repost 0
26 février 2008 2 26 /02 /février /2008 11:00
André Dufour - Dins l'Nord y a pas qu'des corons

Chanson écrite en 1982

 


Ché min coin
envoyé par bastidu59


Ch'ti qui n'est pas d'ichi
Et qui acoute ch'posse
I pourrot s'faire eun' fausse idée,
ln y parl' que d'terrils
In rint', in sort de I'foss'
Et sins vouloir démépriser
Ni ch'métier, ni chés hommes,
In' n'a quéqu' fos plein l'dos
D' boir' sin pinard dins in bot'lot
Mier du pain d'aloette
Arlèquer des gaillettes
Et ch'est pour cha que j'veux canter:

Dins l'Nord y a pas qu'des corons
Dins l'Nord y a pas qu'du carbon
ln a aussi du houblon
ln a aussi du pichon.

Si t'vas dins l'Avesnois
Té pousses ch'qu'à Trélon
Ten'verras mi in bout d'carbon
Te vas dins l'Boulonnais
D'Desv' jusqu'à Samer
Y a mal aissé d'vir un porion
Te vas jusqu'à Dunkèque
T'argiter à Arnèke
Is n'ont jamais vu eun'gaillette
Alorss je n'n'ai assez
De m'faire intoxiquer
Ch'est bin pour cha que j'veux canter.

Dins l'Nord ya pas qu'des corons
Dins l'Nord ya pas qu'du carbon
ln a un aut'horizon
La mer et les carillons

Te vas dins I'Cimbrésis
Té déjeinne à Caudry
Cache toudis après chés terrils
Si te t'artreuff ' tout près
D'Tourcoing ou bin d'Roubaix
N'ont jamais vu un chevalet
Te fil'jusqu'au Gris-Nez
Aveuque t'tiote guernoull'
Ch'est là qui vivot l'grand Raoul
Te verras pas d'carbon
Mais te pêqu'ras des moules
ln cantant com' les Capenoules.

Dins l'Nord autour des corons
Dins l'Nord ya d'l'accordéon
Dins l'Nord ya pas qu'du carbon
ln a aussi des canchons.



Repost 0
25 février 2008 1 25 /02 /février /2008 11:57

Voilà du vocabulaire et des expressions ch'ti sur le thème des animaux:
Commit qu'in di?

<= Pigeon: coulon


- chat: cat
- chien: cabot, quien
- cheval: bourrin,
bidet
- chèvre: maguette
- cochon: pourcheau
- moucheron: mouqueron
- oiseau: osiau
- coq: co
- corbeau: corbiau
- poule: glaine
- pie: agache
- oie: ojon





-----------------------------------------


« L'langue d'ches gins, ch'est com' el'queue d'ches quiens,

in n'peut point l' z'impêcher d'berloquer »

« La langue des gens, c'est comme la queue des chiens,

on ne peut pas les empêcher de remuer »

On ne peut pas empêcher les gens de bavarder.

-----------------------------------------

« Ch'est toudis pou ches glaines qu'ches cos sont in brisbroulle »

« c'est toujours pour les poules que les coqs se disputent »

C'est toujours pour les filles que les garçons se battent

-----------------------------------------

« Un pourcheau qui fait à s'mod', ch'est l'mitan de s'nourriture »

« un cochon qui fait à sa guise, c'est la moitié de sa nourriture »

Celui qui fait ce qu'il veut est déjà à moitié heureux.

-----------------------------------------





expressions et citations ch'tis

Repost 0
Published by chtimi - dans Citations
commenter cet article
24 février 2008 7 24 /02 /février /2008 11:38
Mais commint qu'in dit in ch'ti?





- Bouque (n.f.): Bouche

ex: Ferme eut’bouque, tin nez va querre eud’dins : Ferme ta bouche, ton nez va tomber dedans!
ex: « Bouque qui rit n'blesse personne » :« Bouche qui rit ne blesse personne » (Le sourire est plus agréable qu'un visage fermé)

----------------------

- Grainne (n.f.): figure

----------------------

- Boutinnette (n.f.): nombril (Syn: Boudenne)

----------------------

- Oche (n.m.): Os

ex: J’nai pus qu’des oches dins’m’carcasse, j’sus veilli mes gambes sont ramollies (Edmond Tanière - Tout in haut de ch’terril)

----------------------

- Oeul
(n.m.): OEil

ex: Si té cros que j’te cros, ravisse eum’n’oeul




expressions et citations ch'tis 

Repost 0
Published by chtimi - dans Citations
commenter cet article
23 février 2008 6 23 /02 /février /2008 14:51
Quand la mer monte....les capenoules

Interprétée par Raoul de Godewarsvelde; Quand la mer monte a été son plus grand succés, vendu a 150 000 exemplaires!




Tout près du cap Gris-Nez
Quand j'ai fini d'pêcher
On s'retrouv' chez Léonce
On est onze
On mesure les poissons
En vidant des canons
Et on pass' vit' le cap
Car ça tape
Bientôt plus d'Cap Gris-Nez
Encor' moins d'cap Blanc-Nez
Ceux qu'on voit c'est nos nez
Tout roug's et
Quand les verr's que je lèv'
Ot'nt le sel sur mes lèvres
Moi je pens' à Marie
Qui est partie.



Quand la mer monte
J'ai honte, j'ai honte
Quand ell' descend
Je l'attends
A marée basse
Elle est partie hélas
A marée haute
Avec un autre.


Lors le nez dégrisé
Je quitt' l'estaminet
Et j'regard' en rêvant
Le rident
D' l'autr' côté de la mer
Les collin's d'Angleterr'
Montr'nt que l'mond' par ici
Est tout petit
Et à gorg' déployée
Sur le flot déchaîné
Je l'appell' à grands cris
R'viens Marie
P't'êtr' qu'à la molliment
Pour pêcher qu'c'est l'bon temps
Mon filet m'la rendra
Dans mes bras.



Quand la mer monte
J'ai honte, j'ai honte
Quand ell' descend
Je l'attends
A marée basse
Elle est partie hélas
A marée haute
Avec un autre.
RETOUR-MENU.PNG



chansons2.PNG




Repost 0
22 février 2008 5 22 /02 /février /2008 11:19
Un peu maladroit, peu dégourdi?
Mais
comment on dit en ch'ti?



- Abrandoule, agosil, ballot : mal dégourdi

- malapatte, balochard : maladroit

- Berdouiller - cafouiller
: Agir maladroitement


ex: Ch’t’agosil là, i’a deux mains gauches


Si vous connaissez d'autres mots dans ce registre, vous pouvez me les laisser, je les rajouterai. Merci ;)




expressions et citations ch'tis

Repost 0
Published by chtimi - dans Citations
commenter cet article
21 février 2008 4 21 /02 /février /2008 19:25
Les Capenoules

Les Capenoules est un groupe du nord de la France dont la plupart des chansons sont en ch'ti.

capenoules.jpg (46611 octets)

Raoul de Godewarsvelde

  Son père était photographe installé dans un quartier bien connu des Lillois depuis 1919, près de la Mairie de Lille, "le quartier Saint-Sauveur".
 
  Le grand Raoul, est né à Lille en 1928, son identité exacte est Francis Albert Victor Delbarre. Il s'est suicidé le 14 avril 1977. Le nom de scène de Raoul, "Godewarsvelde" est tiré du nom d'un petit village des flandres, Godewaersvelde.
 
  Raoul de Godewarsvelde est une éternel figure du folklore du nord, après avoir été lui même photographe très connu sur Lille, Raoul fonde en 1966, le groupe "Les Capenoules" qui correspond en français à "petites canaille" ou "petits voyoux", avec une bande de copains.

   Voix gouailleuse, à l'accent ch'ti, Raoul est un grand type d' un mètre 92, pesant aux alentour de 120 kg. Amoureux de la mer, il portait toujours sa légendaire casquette de marin. Beaucoup de gens de boulogne sur mer, d'Audresselles (62) peuvent tres bien connaitre son oeuvre puisqu'il a habité un moment au Cap Gris Nez.
 
  Les Capenoules vont sortir leur premier disque 45 tours en 1966. En 1967, c'est Maurice Biraud sur Europe 1, qui fera entendre le premier les chansons des Capenoules.
   Fin 1967, les Capenoules sortiront un disque 33 tours, avec le titre "les chansons de ma nourrice", pour qui connait le patois ch'ti, chansons paillardes, grivoises. "En rencontrant Toinette... domino , minette, domino, mino". Peu de gens le savent, mais son grand succès "Quand la mer monte" a été composé par Jean-Claude Darnal, chanson vendue à plus de 150000 exemplaires.


Raoul l'un des géants de Lille 
<= Le Géant Raoul

in vadroulle.jpg (22084 octets)

Les p’tits poils du sam’di soir

Baiss’ta gaine, Philomène

Dins l’pouli à glaines

Rosalie Babache

Tant pis pour elle, tant pis pour nous

Les capenoules in vadroulle

L’curé d’chez nous Eul’grande berlousse

Dinse, min fieux, dinse

Eul’fil’eud’Sainghin

Charlot l’bochu L’planque à pain
Min p’tit s’rin Ch’qu’in veut nous'z'aut’

V’là diminche arrivé

Ch’est un p’tit arrosoir

Quind les Inglaises

T’iros ti

Ches cats, ches quiens

Les filles de St Sauveurs Les Capenoules vous saluent bien
L'Curé d'Saint Louis Min poreau

L’Société des Grosses Biroutes

Tout ch’ti

Min p’tit frère Ch’est un bon d’mi
Sur la route de Sainghin Ches bochus

Désiré

Eul’p’tite boteusse

Sin Pid In arvenint d’eul’kermesse

Le pot pourri des Capenoules

La Pourisse Polka comme cha

L'quiquette en bos

Pour plaire à Mélanie Elle s'appelle Françoise
  Jean Lariguette L'accordéoneu (Raoul de Godewarsvelde)  



http://fr.wikipedia.org/wiki/Capenoules
http://users.skynet.be/fabicore/raoul_de_godewarsvelde.htm


RETOUR-MENU.PNG
Repost 0
Published by chtimi - dans Les ch'timis
commenter cet article
20 février 2008 3 20 /02 /février /2008 14:10
Edmond Tanière

Pochette du disque (28141 octets)

Edmond Tanière né à Fouquières-lez-Lens en 1937, décédé en 1991 dans un accident de cyclomoteur, est un chanteur et compositeur de chansons en Ch'ti (patois du Nord-Pas-de-Calais).

La plupart des chansons que chante Renaud dans son album Renaud cante el nord sont des chansons composées par Edmond Tanière. Il était également un accordéoniste talentueux qui est toujours présent dans le souvenir des anciens mineurs.

Ses chansons, pleines de réalisme et d'humour, sont restées gravées dans la mémoire collective des mineurs du Nord.

Pochette de disque (24869 octets)

Quelques chansons d'Edmond Tanière dont le thème récurrent est la vie des mineurs.

  • Tout in haut de ch’terril
  • Ch’meneux d’quévaux
  • Eune goutte eud’jus
  • Les femmes d’à ch’t’heure
  • Les molettes
  • Louis par chi, Louis par là
  • M’lampiste (vidéo)
  • Les tomates (vidéo)
  • V’la les coulonneux
  • À l’ombre des terrils
  • L’cordéoneux eul’pinsionnée
  • Pensez donc aux mamans
  • T’iras pas à'l’fosse
  • La parisienne amertume
  • La polka du mineur
  • Comme Papa
  • Alle juot à’l’guise Mélanie
  • C’est loin tout ça
  • Gueules noires
  • L'bouton d'l'accordéon
  • Le tango du cachalot
  • Des fleurs pour maman
http://fr.wikipedia.org/wiki/Edmond_Tani%C3%A8re


RETOUR-MENU.PNG
Repost 0
Published by chtimi - dans Les ch'timis
commenter cet article
19 février 2008 2 19 /02 /février /2008 12:45
Pierre Bachelet - Les corons

Voici une magnifique chanson rendant hommage aux gens du Nord et aux mineurs.

Les corons sont les quartiers de maisons ouvrières où logeaient les mineurs.
Les maisons étaient étroites et souvent à un seul étage. Mais la solidarité qui y reignait était importante!
Emile Zola y rend aussi hommage dans Germinal.


Nos fenêtres donnaient sur des f'nêtres semblables
Et la pluie mouillait mon cartable
Et mon père en rentrant avait les yeux si bleus
Que je croyais voir le ciel bleu
J'apprenais mes leçons, la joue contre son bras
Je crois qu'il était fier de moi
Il était généreux comme ceux du pays
Et je lui dois ce que je suis

(Refrain)
Au nord, c'étaient les corons
La terre c'était le charbon
Le ciel c'était l'horizon
Les hommes des mineurs de fond

Et c'était mon enfance, et elle était heureuse
Dans la buée des lessiveuses
Et j'avais des terrils à défaut de montagnes
D'en haut je voyais la campagne
Mon père était "gueule noire" comme l'étaient ses parents
Ma mère avait les cheveux blancs
Ils étaient de la fosse, comme on est d'un pays
Grâce à eux je sais qui je suis

(Au refrain)

Y'avait à la mairie le jour de la kermesse
Une photo de Jean Jaures
Et chaque verre de vin était un diamant rose
Posé sur fond de silicose
Ils parlaient de 36 et des coups de grisou
Des accidents du fond du trou
Ils aimaient leur métier comme on aime un pays
C'est avec eux que j'ai compris

(Au refrain)





Cette chanson est souvent chantée au stade Bollaert à Lens.
  



Je ne connaissais pas cette chanson. Elle est vraiment magnifique je trouve!
Et ce stade... Quelle ambiance!




RETOUR-MENU.PNG



chansons2.PNG
Repost 0